Le ministre norvégien de l’Immigration et de l’Intégration Sylvi Listhaug a déclaré : « Il faut remettre en cause les droits de l’homme quand ça ne permet pas de protéger notre population ».

Elle a rappelé qu’il fallait expulser les demandeurs d’asile s’ils ne quittaient pas  volontairement la Norvège après le refus de leur demande. « Je veux dire que nous devrions contester la Convention européenne des droits de l’homme si cela conteste la légitimité d’un pays pour défendre ses citoyens ». « La sécurité nationale passe avant le bien-être des demandeurs d’asile » Le bien commun demeure la mesure du droit à immigrer. Source : lesalonbeige

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France