Partager sur Facebook
Twitter
Google +

J’ai toujours été très surpris par toutes les associations gauchistes faisant de l’immigré le nouveau messie, la chance dont la France a besoin. Je suis aussi toujours très surpris que ces gens crient à l’injustice de l’expulsion d’une personne illégalement venue sur nos terres mais se taisent lorsque ces mêmes choses se passent dans les pays de l’hémisphère sud. Il y a aurait comme un deux poids deux mesures.
Ainsi, nous apprenons ce jour qu’ « Un bateau tunisien d’une société gazière, qui a récupéré à son bord une quarantaine de migrants, est bloqué au large des côtes tunisiennes. Ni la Tunisie, ni l’Italie, ni Malte, n’acceptent d’ouvrir leurs ports aux rescapés. InfoMigrants a pu entrer en contact avec un membre de l’équipage. »
Cela démontre que chaque pays a compris que l’immigration de centaines de milliers de gens non-assimilables, sous-éduqués, sous-socialisés, qui cherchent à être sur-subventionnés, est un cancer pour celui-ci. Tous ont compris, sauf la France.
Nos gouvernants acceptent ce que la terre entière refuse et cela par simple idéologie. Nos élites qui ouvrent en grand nos frontières détestent le peuple. Ils pensent qu’il n’est pas assez intelligent, qu’il ne comprend pas la nouvelle société qu’on veut lui imposer, qu’il est franchouillard et bœuf, qu’il ne vote pas ce qu’on veut.
Il doit être changé par l’autre, censé être plus malléable. L’autre est considéré comme plus important, car meilleur en tout point, physiquement, intellectuellement, culturellement etc. On culpabilise l’autochtone français car coupable de tous les maux et de toutes les atrocités de l’histoire. Holocauste, collaboration, colonialisme, esclavage, croisades, peut-être même la casse du vase de Soisson. Donc on s’en débarrasse, on le méprise, on lui demande de devenir l’autre, de se convertir, de porter babouche et djellabas, de ne surtout plus être français.
Une idéologie folle, transposée nulle part ailleurs dans le monde, sauf dans la tête de nos élites. En son temps Bertolt Brecht parlait de dissoudre le peuple pour en mettre un autre à la place. Cette prémonition sonnait déjà tellement vrai.
SOURCE INFOMIGRANTS

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer