Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Plus les jours passent plus la décadence nationale se met en place, c’est visiblement le sort réservé au vieux peuple que nous sommes, puisque nos élites mondialisées ont eu la très grande idée d’abandonner la France à l’ennemi étranger. Ce dernier est donc le nouvel héros, celui qu’on admire, qu’on porte aux nues. Il serait ainsi supérieur à l’indigène de France, normal il n’est pas d’ici. De toute façon tout ce qui est Français est globalement jugé comme étant de la « merde » par ceux qui nous gouvernent.
Ils ont la haine de soi en eux, mais si encore il la gardait pour leur entourage encore ça irait, mais non il faut l’imposer à tous. Il faut obliger les autochtones à ce qu’ils se détestent au plus profond d’eux-mêmes, qu’ils ne puissent plus se voir en peinture, que face à leur miroir ils ne voient que médiocrité et horreur. N’oubliez jamais que vous êtes coupables de l’esclavage, de la colonisation, de la collaboration, de l’holocauste, vous devez vous flagellez toujours plus, vous fouettez le dos chaque matin, c’est votre châtiment.
Les palestiniens eux sont des gentils bougres, ils sont les nouveaux prolétaires, ceux qu’il faut défendre et montrer comme un porte étendard, d’ailleurs la mairie de Villeneuve-Saint-Georges dont la population est très majoritairement étrangère l’a bien compris, elle a donc décidé d’accrocher le drapeau de la libération celui de la Palestine sur le fronton de son Hôtel de ville.
Si ce n’est pas une totale déchéance, dîtes-moi donc ce que c’est ?
SOURCE LE PARISIEN

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer