Nous sommes un drôle de pays, nous nous foutons comme de l’an 40 de nos nationaux, mais sommes aux chevets des autres comme s’ils étaient nos propres enfants.

Dans la France de 2017, nombre de français ayant passé une vie à cotiser à l’assurance maladie se voient refuser des remboursements de soins qu’ils soient dentaires ou oculaires. Nombre de français avec un emploi ne peuvent plus se soigner faute de moyens. De ceux-là nos gouvernants n’en ont cure, qu’ils se débrouillent, ce n’est pas notre problème. Un primo-arrivant lui a droit à tous les égards de la République, même plus qu’il n’oserait imaginer. Je prends l’exemple des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale en date du 13 janvier dernier. La député PS Jacqueline Fraysse interrogeait la ministre Marisol Touraine sur l’application de l’Aide Médicale d’Etat qui n’était à son avis pas assez utilisée par les immigrés clandestins qui pullulent dans notre pays. Cela malgré l’augmentation du coût de cette mesure qui est passée en 10 ans de 15 millions d’€ à 1,1 milliard pour 2016. Lire la suite sur lagauchematuer

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France