Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Quel malheur, quel très grand malheur même. Madame Cosse qui a été ministre du logement sous le vil Hollande pleure toutes les larmes de son corps car celle-ci ne trouve pas de travail. Elle peut toujours se consoler des 6 mois d’émoluments de ministre qu’elle continue de toucher.
Personne ne veut l’embaucher, aucune entreprise même la plus petite ne veut avoir dans son effectif, la madone des verts, pas folle les sociétés, leur objectif est de faire du chiffre d’affaire pas de déposer le bilan, car au vu du curriculum de Mme Cosse, rien ne justifie son embauche, pas même une plus-value quelconque. Qu’a fait Mme Cosse dans sa vie pour qu’on lui déroule le tapis rouge ?
Vous pouvez chercher pas grand dans le privé, pour ne pas dire rien. Son parcours professionnel il ressemble à tous ces bons apparatchiks de gauche, présidence des associations politisées et sur-subventionnés par la politique socialiste, pseudo-journaliste dans un canard lui aussi rédigé par les amis des amis du socialisme triomphant et puis rien. Des postes d’élus à la tête de la région sur des scrutins de liste, en réalité cette dame n’a jamais réellement travaillé, dès son plus jeune âge elle a été prise en main par la politique politicienne à errer dans les couloirs des partis.
Mais le vrai monde, la vraie vie professionnelle, les mains dans le cambouis, les risques de l’entreprise, les réelles responsabilités Mme Cosse ne les a jamais connues, elle ne sait pas ce que sait. Toute sa vie durant elle a eu ce filet de sécurité qui faisait qu’elle était toujours placée à un bon poste public, bien rémunéré. Malheureusement pour Mme Cosse, son camp s’est effondré, il n’a plus la possibilité de prendre et reprendre les bras cassés qu’il recasait depuis 40 ans. Par conséquent celle-ci va connaître le chômage longue durée et c’est pas pour me déplaire.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer