Partager sur Facebook
Twitter
Google +

C’est Noël avant l’heure, on rase gratis, vous n’avez pas d’argent, pas de travail, et on vous loge dans des appartements flambants neufs de la ville de Landivisiau. Bon je précise que vous n’en bénéficierez pas, non ça c’est pour les 90 migrants que la ville aura obligation de prendre en charge aux frais des bretons sûrement ravis de cette fabuleuse aubaine. Pensez donc des ingénieurs, des médecins, des avocats, des chefs d’entreprises, des chercheurs, toute la fine fleur de Syrie et d’ailleurs dans nos contrées. Le tapis rouge doit être de rigueur.
Vous les bretons comme tout le reste des Français dont je fais partis d’ailleurs on est des cons, on a donc obligation de payer sur nos économies cette fabuleuse politique sociale visant à loger l’ensemble des soi-disant déshérités qui posent le pied par terre.
Alors entendons-nous bien je ne veux pas de l’Etat providence, je ne veux pas de social, j’exècre cette vision marxiste, de la petite alloc pour tout règlement de problème, j’accepte de cotiser pour les miens qu’ils soient proches, ou nationaux, j’accepte que mon argent serve à aider des personnes âgées nationales, des orphelins nationaux ou des handicapés nationaux aussi, mais je refuse qu’on permette avec mon argent de nourrir, loger et blanchir toutes les ordures que compte ce monde.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer