Le président Trump a donné 90 ou 180 jours, selon les secteurs, aux États et sociétés privées pour cesser de travailler avec l’Iran. Les sanctions sur le métal, la monnaie, la dette et les produits automobiles notamment seront applicables à partir du 7 août. Les sanctions dans les secteurs bancaires et pétroliers seront applicables à partir du 5 novembre. Certaines voix dans l’Union européenne demandent des exemptions, au moins pour l’exécution des contrats déjà signés (Airbus, Lufthansa, Peugeot, (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire