« Des maisons pour les migrants plutôt que pour les sinistrés du tremblement de terre ? Le maire de L’Aquila dit non. »

L’annonce provient de la page Facebook de Giorgia Meloni (leader du parti de droite Fratelli d’Italia), à propos d’un maire dont elle fut la marraine politique et qu’elle a vu remporter les élections à L’Aquila, sous la bannière de Fratelli d’Italia. Un maire, Pierluigi Biondi, qui a annulé un arrêté qui octroyait l’attribution de logements communaux aux migrants, cela a été décidé par l’administration précédente. Sur les 50 premiers logements sociaux, grâce aux critères définis par la précédente majorité, 40 auraient été attribués à des demandeurs d’asile. « A L’Aquila, dans une ville ravagée par le tremblement de terre !”, s’indigne Meloni qui poursuit: “Et cela aurait même permis à ces étrangers d’y obtenir le droit de résidence principale. Mais vous vous rendez compte ? Heureusement est arrivée une administration sérieuse et cette folie a été stoppée. Les maisons reviendront aux familles de L’Aquila sinistrées par le séisme. » Secolo d’Italia  via fdesouche

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France