L’Arabie saoudite continue à se préparer à l’abdication du roi Salmane et à son remplacement par son fils, le prince Mohammed. En premier lieu, elle se prépare à se retirer du Yémen. Bien que le prince Mohammed soit à l’origine du conflit, il a compris qu’il ne pouvait pas le gagner et pourrait renvoyer la responsabilité de cette désastreuse aventure sur le roi Salmane. Cette approche est confirmée par des e-mails échangés entre l’ambassadeur US Martin Indyk et l’ambassadeur des Emirats arabes unis, (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire