Selon le Sunday Times du 18 novembre 2018, l’armée britannique a été chargée de se préparer à maintenir l’ordre dans les grandes villes du Royaume-Uni aux côtés de la police. Face à la rigidité de l’Union européenne, le Premier ministre Theresa May serait dans l’incapacité de trouver un accord avec Bruxelles. L’Union européenne a rejeté la proposition britannique de maintenir le Marché commun avec le Royaume-Uni, mais d’abandonner les aspects supra-nationaux du Traité de Maastricht. Très inquiète d’un (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire