Face à l’échec du programme des F-35 (qui ne parviennent pas aux performances de leur cahier des charges), le Pentagone se replie sur les anciens F-16. Pour y faire face, la Russie adapte ses anciens MiG-29 en MiG-35 de sorte qu’ils auront l’avantage sur leurs concurrents états-uniens.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire