Partager sur Facebook
Twitter
Google +

 
Trop, c’est trop !
Ce matin, dans le JDD, on peut consulter les 19 procès verbaux de l’enquête sur les emplois – soi-disant fictifs – de François Fillon !
Quand on sait que les avocats sont totalement écartés de l’enquête, la source des fuites dans la presse est donc à rechercher exclusivement, soit parmi les policiers qui ont mené l’enquête, soit parmi les juges du parquet financier, soit parmi les trois juges d’instruction chargés de l’affaire !
<script src=’ src=’
Le parquet judiciaire a été mis sur la sellette depuis le début de cette affaire. Pour la célérité extraordinaire de son action, déjà dénoncée ici, à plusieurs reprises, dans ces colonnes :
27 janvier : De la fulgurance de la « justice » socialiste …
2 février : Aux Etats-Unis, comme en France, les juges ont confisqué le pouvoir
6 février : Affaire Fillon : le pouvoir socialiste à la manœuvre
19 février : Pouvoir socialiste : le coup d’état institutionnel
2 mars : Affaire Fillon : les six questions cruciales …
2 mars : Election confisquée par Alexis Brézet
3 mars : A droite, nous ne contestons pas la Justice, mais juste son évidente instrumentalisation!
On imagine que, dans le climat de suspicion qui pèse sur lui, et dans ce contexte hypercritique de la campagne présidentielle, le parquet financier a dû prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter  toute fuite de documents judiciaires dans la presse ! Mais ce matin, ce ne sont pas un, ou deux procès verbaux liés à l’affaire Fillon, qu’on retrouve dans le JDD, mais 19 !!!
On ne peut taxer d’incompétence la présidente du parquet national financier, Eliane Houlette, femme à poigne s’il en est. D’autant plus qu’elle a été nommée à ce poste par François Hollande, sur proposition de Christiane Taubira, l’ancien garde des sceaux, ce qui est un vrai label de compétence et d’indépendance !
Si donc, ces fuites scandaleuses de documents, qui arrivent en pleine campagne électorale, ne sont pas dues à un problème  d’incompétence … C’est donc que ces fuites ont été sciemment organisées !
Oui, c’est donc en toute arrogance que la justice socialiste avance ses pions

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer