La Première commission de l’Assemblée générale des Nations Unies, chargée du désarmement et de la sécurité internationale, a rejeté le 25 octobre 2018, un projet de résolution russe sur le Traité INF (Traité sur les Forces nucléaires à moyenne portée). 25 États membres de l’Otan ont voté contre l’examen du projet russe, indiquant qu’il avait été déposé après le délai réglementaire, le 18 octobre. 31 États ont voté pour l’examen de la résolution, considérant que le projet russe répond à une déclaration US du 20 (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire