Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris qui vise l’attaché parlementaire d’un sénateur socialiste soupçonné d’apologie du terrorisme sur sa page Facebook, rapporte mardi 21 février une source judiciaire. […]

Selon Le Canard enchaîné, qui a révélé l’affaire, le compte Facebook du jeune homme contenait notamment des appels au djihad et des images d’égorgements. Celui-ci aurait été un temps retiré avant de réapparaître en langue arabe, d’après l’hebdomadaire. Lire la suite sur lemonde

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France