Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Le premier ministre de Macron, hué et sifflé par des Français mécontents. Une centaine de personnes a manifesté son mécontentement des mesures prises par le gouvernement.
Le Premier ministre, proche d’Alain Juppé, accompagné de François Bayrou, maire de la ville, ex-ministre démissionnaire de son gouvernement, le patron du MoDem ont été fraîchement accueillis par des opposants rassemblés à l’entrée de la foire annuelle de Pau.
Dans le groupe hétéroclite de manifestants figuraient des élus du Bassin d’Oloron protestant contre la fermeture de la maternité d’Oloron-Sainte-Marie programmée en 2018, des représentants de la FDSEA réclamant la mise en place d’un plan d’accompagnement des éleveurs de palmipèdes, ainsi que des militants de la CGT. « On est tous des fainéants ! », a lancé l’un des extrémistes de gauche, faisant ainsi allusion aux propos polémiques du président Macron en Grèce.
« Le Premier ministre nous a dit qu’il faut convaincre Bruxelles d’autoriser la France à verser ces aides », a-t-il poursuivi. « Il semble conscient de ces enjeux. N’oublions pas que les agriculteurs sont depuis plusieurs mois sans revenu », a-t-il ajouté.
Philippe et son escorte ont été accueillis par des huées et des sifflets
A l’intérieur de la foire, d’autres manifestants ont scandé des slogans hostiles à son encontre. « Loi Travail, non non non ! Rendez-vous le 12 ! », a lancé l’un d’entre eux, en référence à l’appel à une manifestation le 12 septembre contre le projet de réforme de droit du travail.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer