CONNEXION. La lettre argumentaire PDF, rédigée par Jean-François Touzé et Franck Timmermans.

Une participation aux débats, fut-elle à vos yeux symbolique, pourra être renforcée par une prise de position écrite à vos élus locaux et nationaux, ne sous-estimez pas ce moyen. Étant donné l’intérêt porté au sujet la semaine dernière, je vais aborder d’autres questions parmi les 82 de Macron qui vous permettront de revenir aussi à l’immigration et aux thèmes essentiels. Questions 1 – 2 – 3 et 6 : pour une fiscalité plus juste et l’information des citoyens. Il faudrait y ajouter une information régulière sur la DETTE et revenir aux sources de son escalade. Les politiques doivent rendre des comptes, il faut établir un bilan des politiques menées par les gouvernements. Fillon disait il y a 10 ans « la France est en faillite » personne ne l’a contredit mais nul ne l’a écouté. Il n’y aura pas de fiscalité juste sans le rétablissement préalable d’une priorité sociale des citoyens (voir n° précédent). Commençons aussi par réclamer ce qui nous est dû au lieu d’en faire toujours cadeau : les dettes des pays qui « émergent » mais émargent aussi aux aides de « coopération » à sens unique de la France : les immigrés réguliers ou non qui envoient leurs payes au pays mais profitent de nos aides sociales (double bénef), ceux qui se font expulser X fois pour toucher d’autant les aides accordées, les associations qui bafouent les Lois tout en touchant des subventions, les nababs qui se font soigner gratis en France (Bouteflika etc.), la polygamie pourtant interdite mais qui vampirise habilement notre « modèle » social. Comment faire aussi confiance à l’État : jadis les autoroutes devaient devenir gratuites sitôt les coûts des infrastructures apurés. Rien n’est venu. Il faut désormais donner plus d’autorité à la Cour des comptes, y compris sur le plan judiciaire. Il faut aussi maîtriser les projets pharaoniques des grandes villes et dont les budgets sont toujours minorés. Ils doivent être proportionnés aux besoins mais aussi aux finances et priorités du Pays.

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France