• Facebook
  • Twitter
  • print & email

Déclaration de la délégation Europe Écologie au Parlement européen au sujet du déclenchement de l’article 50 du Traité sur l’Union Européenne par le Royaume-Uni ouvrant la voie à la sortie du pays de l’UE.



Le divorce entre l’Union européenne et le Royaume-Uni nous affecte. Notre histoire commune est suffisamment riche pour que l’UE entretienne une relation spéciale avec les Britanniques. Nous souhaitons, dans le mesure du possible, répondre aux attentes des citoyens du Royaume-Unis qui ont choisi de sortir mais également aux autres. Ceci implique une participation étroite des autorités d’Irlande du Nord, de l’Écosse et du Pays de Galles aux négociations. Nous voulons également répondre aux souhaits de tous ces jeunes qui auraient voulu demeurer au sein de l’UE.

Aussi, nos intérêts communs au plan commercial ne nous empêchent pas d’être clairs avec les Britanniques qui ne doivent pas s’attendre à obtenir des conditions plus avantageuses que celles dont ils bénéficiaient au sein de l’UE. La question n’est ni de punir ni de prendre une revanche mais bien d’aboutir à un accord qui respecte tous les partenaires.

Nous regrettons bien évidemment le départ du Royaume-Uni. Mais cette décision d’un membre de la famille européenne ne peut pas pour autant remettre en question tout ce que l’Union a réalisé. Le Brexit ne peut ruiner les principes fondamentaux de l’UE. Nous devons rappeler à la Première Ministre May que l’accès privilégié au marché unique est indissociable de la libre circulation des personnes.

Enfin, nous ne tolérerons aucune dégradation des droits dont jouissent les Européens. Les négociations devront régler en priorité la question du statut des citoyens britanniques vivant dans l’UE et de celui des Européens implantés au Royaume-Uni. Ceux-ci doivent pouvoir continuer à vivre et à travailler dans les pays où ils se sont établis. Des liens étroits entre les Britanniques et les citoyens de l’UE persisteront malgré le départ du Royaume-Uni.

  Source: europeecologie.eu  

Voir sur Europe écologie