Partager sur Facebook
Twitter
Google +

M6 révèle la plainte des gendarmes contre  Benalla lors du retour des Bleus à Roissy
Les « comportements inappropriés » d’Alexandre Benalla, l’ »homme du président » sous le feu d’un scandale depuis la diffusion de videos sur les réseaux sociaux, font vaciller l’Elysée qui l’a couvert pendant plusieurs mois
Alexandre Benalla était avec les Bleus lundi 15 juillet pour leur brève descente des Champs-Elysées, malgré une précédente affaire de violences physiques, alors qu’il était encore adjoint au chef de Cabinet du président Macron.
Sous le coup d’un scandale datant du 1er Mai à Paris, mais n’affectant l’Elysée que depuis mercredi 18 au soir, celui qui était resté « chargé de mission » était présent dès l’atterrissage des champions du monde à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.
Suspendu pendant seize jours (du 4 au 19 mai) de ses fonctions de chargé de mission auprès du chef de cabinet d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, a pu reprendre son poste depuis. Mais à une affectation plus administrative, auprès de l’organisation d’événements « à l’intérieur du palais » élyséen, précise Le Monde.
L’impulsif aurait voulu prendre en main le dispositif de sécurité, sans avoir le statut de gendarme ni de policier. 
Selon M6, l’homme se montre « très agité » et n’est pas passé inaperçu lundi 15.
« Vous me manquez de respect ! », avait lancé l’homme du président au commandant de gendarmerie, tentant d’en imposer à l’officier en charge, montrant l’insigne de l’Elysée qu’il arborait.  Abus de pouvoir ?
Les gendarmes ont notifié cet incident à leur hiérarchie, ainsi qu’à la Délégation préfectorale des aéroports.
« Qui êtes-vous ? », lui avait demandé ce commandant de gendarmerie, provoquant la colère d’Alexandre Benalla, fort de son macaron portant le sigle de l’Élysée et affirmant être en droit de diriger les opérations. Le commandant lui aurait alors rétorqué que l’autorité administrative sur cet événement est représentée par les gendarmes.
Au micro de la journaliste Apolline de Malherbe,  Noël Le Graët est revenu sur les incroyables images de la descente des Bleus sur les Champs-Elysées au lendemain de la victoire de la France à la Coupe du monde, dont celle d’Alexandre Benalla aperçu près du car des joueurs, lundi 16 juillet (ci-dessus): « Est-ce qu’il était avec vous dans le bus? », lui demande la journaliste. « Euh non, vous me l’apprenez; j’ai appris cette affaire ce matin. S’il était en tout cas,

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer