Partager sur Facebook
Twitter
Google +
J’ai appris une figure de style : Merci Monsieur Florian Philippot de vos apports à ma modeste culture linguistique. La « prétérition » (« action de passer sous silence »). Une figure de style consistant à parler de quelque chose après avoir annoncé que l’on ne va pas en parler.. Elle permet de ne pas prendre l’entière responsabilité de ses propos.
C’est cette figure de style que Monsieur Philippot a émis lors d’une interview sur les conseils qu’il n’a pas à donner à Marine Le Pen, tout en développant une série d’évidences et d’erreurs qu’elle aurait faites.
Il est sûr que Florian Philippot n’aurait pas raté un débat avec son collègue de l’ENA Emmanuel Macron. Même parcours, quasi même origines et donc, même études de technocrates. Nous aurions été abreuvé de discours, de figures de style et j’imagine que de guerre lasse, nous aurions changé de chaîne. Il est vrai que beaucoup, avec Marine Le Pen avait compris au bout de 10 mn, que quelque chose ne tournait pas rond lors de ce débat. On ne va pas en remettre une louche, voire une pelleté assassine !
Il n’en reste pas moins que Florian Philippot est et reste brillant. Il reste le seul qui intervient sur les médias. En ces temps de pénurie où la parole du FN est devenue rare, au point où l’on se demande où sont les dirigeants. C’est inquiétant tout de même ce silence, y compris à l’Assemblée Nationale.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer