Partager sur Facebook
Twitter
Google +
François Hollande, qui n’est certes pas d’un courage certain, n’a pas réussi à fermer la centrale nucléaire de Fessenheim, l’une de ses nombreuses promesses de campagne non tenues !
Mais Nicolas Hulot, le tout nouveau ministre de la transition énergétique, a promis d’en fermer … dix-sept d’ici à 2025 !
C’est à dire dans seulement 8 ans !
Michel Gay, dans cet article de Contrepoints.org, dénonce l’incohérence de la proposition :
Fermer 17 réacteurs nucléaires ? Nicolas Hulot incohérent
Le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot a annoncé le 10 juillet 2017 sur RTL qu’il faudra fermer « peut-être jusqu’à 17 réacteurs nucléaires » pour ramener à 50 % la part de l’atome dans la production d’électricité à l’horizon 2025 afin de respecter la loi sur la transition énergétique.
« Il faut qu’on regarde » a-t-il précisé. Monsieur Hulot ferait bien de « regarder » avant de faire des annonces fracassantes.
Des visions incohérentes et antagonistes
Nicolas Hulot avait présenté quelques jours plus tôt (le 6 juillet) son plan climat dans lequel il prévoit de supprimer les voitures à essence et diesel d’ici 2040 pour les remplacer par des voitures électriques.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer