Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Notre bon général depuis les attentats de janvier 2015 alerte les pouvoirs publics sur les dangers du terrorisme en France, il explique par a+b comment lutter contre, il a d’ailleurs été interrogé en commission parlementaire, risquant d’ailleurs une rétrogradation administrative, c’est dire d’ailleurs la liberté de parole de ce pays.
Pourtant on s’en fout, on fait tout le contraire de ses recommandations, ça démontre comment le terrorisme est une priorité nationale pour Emmanuel Macron.
Ainsi, pour de petites raisons comptables on va diminuer de 850 millions d’€ de notre force armée, déjà que celle-ci était au pain sec et à l’eau, voyez nos militaires de l’opération sentinelle vivants dans des piaules dégueulasses avec rats et cafards. Une honte de plus en somme. Malgré ça on leur enlève encore du budget, elle est belle la vie dans le macronisme triomphant.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer