LES CAPRICES D’UN ENFANT GÂTÉ Emmanuel est brillant. Fils de bonne famille, un profil de premier de la classe, collectionneur de diplômes, crâne d’œuf et énarque pour tout dire, – pléonasme ? – , il a également accompli l’exploit très original d’épouser sa maitresse… d’école ! Parvenu au fait des honneurs, il compose avec elle un couple atypique mais très, disons, très « glamour », tout à la fois « chic » et décontracté, celui qui plait aux revues en papier glacé et stupéfie les capitales étrangères : Paris, décidément, sera toujours Paris !

Un horizon dégagé Depuis son étonnante  élection à la magistrature suprême, tout semblait marcher sur des roulettes pour le jeune Emmanuel : pas de troubles à l’horizon,  pas d’attentat majeur, des banlieues calmes en apparence, une majorité parlementaire pléthorique, une opposition anéantie et un Front National déconsidéré. Et puis, l’horizon des vacances anesthésie toute velléité de rébellion…  Merkel, Poutine, Trump, Netanyahou, tous dans la poche à grands  coups de claques amicales dans le dos et de grands sourires enjôleurs, le tout  maquillant  les désaccords comme  la balayette cache la poussière sous le tapis. Le grain de sable Mais voilà, un grain de sable dans les roulements à billes, un couac dans les roulements de tambours, , un mensonge à assumer par rapport à une promesse faite aux armées que l’on ne semble cajoler qu’à l’occasion des revues et autres défilés,  vient de ternir cette image d’Epinal du beau jeune homme à qui tout réussit. De quoi  s’agit-il ? Un « détail »  comme dirait  notre  « grand blond », il y a 850 millions d’Euros qui disparaissent du budget  de la défense ! Dans ces conditions, comment atteindre  l’objectif des 2 % du PIB ?  Evidemment, là ça coince et  ça ne passe pas du tout pour le chef d’état-major des armées, le général cinq étoiles Pierre de Villiers, le frère de Philippe.  Auditionné au Palais Bourbon, le CEMA  fait part de son étonnement et de son mécontentement devant la commission de la défense de l’Assemblée Nationale. Rien de plus normal pour un cadre militaire  de ce niveau .L’homme, brillant lui

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France