Alors que l’Inde vient de reculer dans l’affaire du Doklam, juste avant l’ouverture du sommet des chefs d’État du BRICS, Xu Chuanbo revient sur l’erreur de calcul de Delhi qui espérait le soutien du Japon contre la Chine. En effet, Tokyo fait tout son possible pour améliorer ses relations avec Pékin, d’autant plus qu’il tente de se protéger dans le possible contexte d’une crise nord-coréenne contre Guam.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire