Partager sur Facebook
Twitter
Google +

La politique c’est un peu comme les ordres, on y rentre par foi, passion, envie d’apporter à la chose publique, l’intérêt général au détriment de l’intérêt personnel. C’est la définition d’un engagement devant être avant tout sincère et totalement désintéressé.
Ce n’est pas compliqué à comprendre, par conséquent, ceux et ils sont nombreux qui adhèrent à des mouvements pensant y faire carrière ou s’attribuer un pécule n’ont pas leur place dans le milieu. Qu’ils aillent dans le privé, dans les affaires ou dans le milieu des start-ups, ils y trouveront ce qu’ils sont venus chercher. Ce n’est d’ailleurs pas interdit et je respecte ceux qui ont la volonté de gagner beaucoup d’argent, il faut ces profils, ils sont nécessaires, puisqu’ils apportent par leur création et souvent leur savoir une plus-value à la société qui en a grandement besoin. Chaque vision de la vie, du monde, de la société est respectable, je n’ai pas à juger de leur pertinence, seulement ce n’est pas transposable en politique.
Alors je ne dis pas que l’homme fort d’une circonscription ou d’une collectivité locale doit-être prolétarisé mais il ne peut s’imaginer faire fortune dans un domaine où l’accumulation d’argent ne peut se faire que par l’escroquerie et la manigance. Alors évidemment la corruption n’est pas d’hier, l’envie de jouir est de tout temps et il était accepté sans que la morale n’intervienne. Je prends souvent l’exemple du cardinal Mazarin voleur devant l’éternel et personne ne mouftait, mais au moins lui apportait quelque chose au pays, aujourd’hui encore on bénéficie de son travail. Qui peut dire aujourd’hui cela parmi ceux qui nous gouvernent ? Personne.
Il est donc choquant que des gens n’apportant rien et là je pèse vraiment mes mots, vivent tels des nababs sur le dos des Français.
Et il en va de même pour le maire d’Orléans que je ne connais pas et que je ne jugerai pas comme élu, mais entre nous ses pouvoirs se limitent à construire quelques bâtiments publics, des logements sociaux et subventionner des associations, il est totalement remplaçable dans sa fonction. Sincèrement n’importe quel pécore avec

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer