Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Pas besoin d’être fin observateur de la vie politique pour l’avoir remarqué, deux pans de notre société ne sont pas apparus en tant que tels dans les manifestations des gilets jaunes: Les « communautés » religieuses et les racailles de banlieue. Jusqu’ici, je n’ai pas entendu, ni vu, un catho ou un muzz déclarer: je suis un gilet jaune muzz (ou catho). De même, hormis le saccage de l’Arc de Triomphe, point de racailles se revendiquant gilets jaunes. Pas vu jusque lors de drapeaux algériens ou palestiniens dans les cortèges comme on pouvait le voir fréquemment lors des manifs contre la loi Travail. Les gilets jaunes qui déambulent et font la ronde sur les giratoires depuis 12 semaines, il faut le dire, c’est plutôt la France rurale, la France Johnny Hallyday, une France plutôt blanche dans l’ensemble, de souche ? Non ?
Et bien tout cela, c’était sans compter avec le kéké de Fortcalquier, Christophe Castaner. Voilà t’y pas que le 23 janvier, à l’occasion de la nouvelle année, celui-ci était convié à une petite sÔterie mondaine organisée par le CFCM à la Grande Mosquée de Paris. Il y fit un discours qui laissa tout le monde indifférent, conclusion mise à part. Ainsi termine-t-il son blablabla:  » Je compte sur vous pour peser sur les débats qui traversent la société française. Le grand débat national s’ouvre. Vous y avez toute votre place comme citoyens musulmans, toute votre place comme citoyens français. (…) Emparez-vous aussi de ce débat !  (…) Cette défiance de l’islam est un fléau qui divise et contre lequel il faut lutter tous ensemble. La spiritualité se conjugue évidemment avec la citoyenneté et l’islam a toute sa place en France.  »
Quel besoin avait-il de leur dire cela ? Ne sont-ils pas assez grands pour savoir s’ils doivent y prendre part ou non  ? Et pourquoi ce « citoyen musulman « ? Après tout, et c’est aussi ce qu’on peut saluer dans ce mouvement gilets jaunes ainsi que dans les premiers débats qui ont eu lieu, globalement et heureusement, aucune revendication religieuse n’a été émise. Logique, cela n’en n’était pas

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer