Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Quand la police se laisse infiltrer… Autrefois dans le viseur du Renseignement pour sa pratique de l’islam. Il est devenu gardien de la paix, vendredi 22 septembre, en France.
Une nouvelle promotion de gardiens de la paix a vu le jour, la semaine dernière. Or, parmi ces nouvelles forces de l’ordre, un homme sort du lot par son parcours, révèle RTL.
Cette recrue a fait l’objet d’une fiche S (sûreté de l’État). Les faits remontent à l’année 2012, date à laquelle les services de la DGSI avaient commencé à s’intéresser à cet adepte de l’islam radical.
Déjà à cette époque, l’homme tenta pourtant d’entrer dans la police, après avoir été chassé de l’Armée. Les services du Renseignement reçurent alors un signalement concernant cet individu. Dans la foulée, le ministère de l’Intérieur le classa parmi les fichés S, soupçonnés de vouloir s’attaquer à la France.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer