Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Je ne suis pas un partisan de Christophe Dettinger, se faire un policier qui a ordre de ne pas riposter n’est pas d’un grand courage. Nous ne sommes pas en Amérique où le policier aurait eu pour le coup le droit de riposter. D’ailleurs je doute que M. Dettinger eu été assez couillu pour agir de la sorte là-bas, malgré ça voir un ministre comme Monsieur Mahjoubi s’indigner d’une cagnotte dont les gens sont libres de faire m’amuse.
Monsieur Mahjoubi vient d’un gouvernement où les affaires louchent foisonnent, hier encore nous apprenions que l’organisatrice du grand débat touchera pour cela 14 000€ par mois, ou la nouvelle affaire Benalla, ou bien encore le ministre de la justice qui ne déclare pas tous ses revenus, le ministre de la santé qui fait bosser son mari dans la haute fonction publique, la 1ère dame qui se fait des rénovations de l’Elysée à des coûts fastidieux, enfin je peux en écrire encore pour quelques pages.
Donc M. Mahjoubi quand on a un pedigree aussi important que le vôtre la meilleure chose à faire c’est au minimum de se taire, non ? Car comme dirait un proverbe antillais quand le singe monte en haut du cocotier il s’assure d’avoir les fesses propres.
La Cagnotte du Boxeur. Apparemment, ça rapporte de frapper un policier. Quand l’attrait de l’argent vient s’ajouter à la haine et à la violence, je n’ai que du dégout.
Tout le monde doit être responsable : cette cagnotte est indigne. pic.twitter.com/rwoXV4AU7J
— Mounir Mahjoubi (@mounir) 7 janvier 2019

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer