Partager sur Facebook
Twitter
Google +

41% des Français se sentent nationalistes. Ils aiment leur nation, croient en la préférence nationale et ne craignent pas le protectionnisme. C’est le taux le plus élevé d’Europe, rapporte un sondage IFOP Atlantico. (1)
Les « élites » du pays, les Alain Minc, Jacques Attali, le cercle des Gracques et les dirigeants politiques vont mal digérer leur échec et leur incompétence. Mais chut, personne ne le leur dira. Ils feront seuls leur dur constat d’échec : 50 ans d’endoctrinement au travers de l’école et de l’université, de la télévision, des médias, du cinéma, de la presse, du monde académique et de la littérature n’ont pas réussi à transformer la pensée du peuple français, qui aime toujours son pays, et se sent nationaliste.
Une question piège
La question posée par Atlantico « Avez-vous un état d’esprit politique nationaliste » est une embuscade. Elle est tournée de façon à obtenir un faible taux d’approbation.

Le mot nationalisme évoque le nazisme, dans l’inconscient collectif européen, et il reçoit les coups de boutoir des journalistes, qui veulent imposer un monde sans frontière et une immigration sauvage et illimitée jusqu’à l’asphyxie du monde Blanc capitaliste dont ils rêvent.
Pourquoi dire « politiquement nationaliste » et pas simplement « nationaliste ? Parce que « politiquement nationaliste » renvoie au parti qui portait le mot dans son nom « Front national » ?
Quelle est la définition de nationalisme ? Posez la question à 10 personnes, vous aurez 11 avis différents.

Nationalisme ou patriotisme ?
1- D’un point de vue strictement classique, le nationalisme et le patriotisme sont deux termes qui montrent des différences, et des similitudes. Tous les deux concernent les relations entre un individu et la nation.

Le nationalisme consiste à concevoir une nation fondée sur une unité culturelle et linguistique.
Le patriotisme consiste à développer l’amour d’une nation à partir de ses valeurs et de ses croyances. C’est la différence majeure entre le nationalisme et le patriotisme.

2- Si j’ajoute des jugements de valeur, les choses deviennent vite beaucoup plus compliquées, et sujettes à d’infinis conflits idéologiques entre nationalisme et patriotisme. Car il y a une certaine différence entre les deux quand il s’agit de la façon dont un

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer