Carl Lang prévient : « La République a rendu un hommage émouvant aux victimes françaises, civiles et militaires, de sa politique migratoire. Mais les mots n’effacent pas les morts et les discours ne feront pas oublier les responsabilités ».

Jean-François Touzé, du Bureau politique, déclare : « Ils sont responsables des centaines de morts massacrés au nom d’Allah sur notre terre chrétienne de France, comme ils le seront de ceux qui, immanquablement, tomberont dans les mois et les années à venir, sous les coups des fanatiques islamiques » Notre combat politique est global, total et illimité jusqu’à ce que soit abattu ce Système mortifère. L’affirmation fait suite aux dernières exactions des guerriers de l’islam sur le sol de France : – Attaques à Trèbes et Carcassonne : le fil de la journée http://www.sudouest.fr/2018/03/23/aude-deux-hommes-font-feu-sur-des-crs-une-prise-d-otage-en-cours-4308050-7.php – Mireille Knoll : ce que l’on sait une semaine après le crime https://www.lci.fr/faits-divers/meurtre-de-mireille-knoll-ce-que-l-on-sait-une-semaine-apres-le-crime-2082839.html – Une voiture a foncé sur des chasseurs alpins du 7e BCA près d’une caserne à Varces-Allières-et-Risset  http://www.bvoltaire.fr/tentative-dattentat-a-varces-vouloir-cacher-lorigine-de-auteur-a-lopinion-publique/ Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron… Ça suffit ! Jean-François Touzé, membre du Bureau politique du Parti de la France, n’y va pas par quatre chemins, il accuse : Ils ont, par idéologie pour les uns, par cupidité pour certains, par facilité pour les autres, organisé l’arrivée massive de millions d’immigrés sur notre sol national. Ils ont encouragé ou entretenu le sentiment pervers d’une culpabilité coloniale de la France. Ils ont détruit, les uns après les autres, les murs porteurs et les colonnes de force de notre cohésion civique que sont la famille, l’école, l’armée et la mémoire nationale. Ils ont, d’années en années, systématiquement affaibli nos outils de défense et de sécurité. Ils ont abaissé, jusqu’à les rendre inopérants, les réflexes moraux et patriotiques sans lesquels les nations se décomposent. Ils ont cassé l’État, érodé son autorité, renoncé à son action de volonté. Ils ont abdiqué toute ambition française de peser sur les affaires du monde. Ils se sont vautrés dans leurs jeux politiciens, claniques et partisans quand il leur aurait appartenu de se situer au dessus des calculs subalternes et des ambitions personnelles qui ne sont

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France