C’était dans une ambiance festive, que les recrues de l’armée de conscription, marquaient les cents derniers jours de leur service sous les drapeaux, par des messages envoyés à leurs proches, véritables déclarations d’humour sous fond de collecte d’argent. Cette tradition est entretenue encore dans certains lycées, sous une autre forme, cent  jours avant le baccalauréat. […]
Cet article Le Percent et la malédiction des cents jours est apparu en premier sur Alliance Royale.

  Source: allianceroyale.fr  

Voir sur le site d'Alliance Royale