Le Premier ministre iraquien sortant, Haider al-Abadi, a dénoncé de graves irrégularités lors des élections législatives. Il a notamment accusé des membres de la Haute-Commission électorale indépendante (IHEC) d’avoir truqué les votes électroniques opérés depuis l’étranger. Il a annoncé qu’il allait préventivement interdire aux membres de l’IHEC de quitter le territoire en attendant que la Justice se prononce. De son côté, la Commission électorale a déjà annulé les résultats de plus d’un millier de bureaux (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire