Le Premier ministre bulgare Borisov qualifie la politique d’immigration européenne d ‘«échec total», ajoutant que l’incapacité des partis traditionnels en Allemagne à former une coalition était due à l’impuissance du gouvernement face à la crise des réfugiés apparue en 2015.

« Nous devons admettre que le programme de quotas de migrants de l’UE est un échec total. Au lieu de discuter entre nous du nombre de migrants que nous devons accepter, nous devrions adopter une approche différente », a déclaré Borisov. Beautyhelp Ads by Revcontent   Borisov a proposé d’améliorer et de renforcer les frontières extérieures de l’UE, en développant des critères clairs qui pourraient aider à distinguer les réfugiés et les migrants économiques à un point d’entrée, et améliorer les échanges de données entre les Etats membres pour mieux suivre les terroristes potentiels. L’initiative la plus controversée, qui a fait sensation dans l’auditorium, était la suggestion de Borisov que l’UE construise des installations de sécurité le long des frontières des pays déchirés par la guerre afin de traiter les données des migrants avant même de quitter leur pays d’origine. « Je ne comprends pas pourquoi nous devrions verser des milliards d’euros dans les économies des pays du Moyen-Orient tels que l’Afghanistan, la Libye et la Syrie et ensuite réparer les dégâts causés par quelqu’un d’autre. Nous devons réfléchir à comment préparer les gens de ces pays à rentrer chez eux et à réparer leurs propres économies. » New Europe via fdesouche

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France