Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Depuis quelque temps, on constate autant en Russie que dans certains pays de l’ex- bloc de l’Est de très mauvaises attitudes. N’entend-on pas l’infâme Poutine défendre les racines culturelles de son pays, ne voit-on pas le répugnant Orban empiler des réformes inadmissibles à coups de révisions constitutionnelles et renforcer indûment la protection des frontières de son pays avec la complicité de ses voisins polonais, slovaques et tchèques, ne voit-on pas des Allemands de l’Est se mobiliser par dizaines de milliers pour protester contre l’arrivée d’un petit million de migrants dans leur patrie réunifiée, un ministre polonais n’ose-t-il pas déclarer (horresco referens !) son scepticisme par rapport à certaines évolutions pourtant évidentes « Comme si le monde ne devait automatiquement aller que dans un seul sens, selon un modèle marxiste – un nouveau mélange de cultures et de races, un monde de cyclistes et de végétariens, qui ne mise que sur les énergies renouvelables et combat toute forme de religion. Tout cela n’a rien à voir avec les racines polonaises traditionnelles » ?
Comme vous et tous les vrais démocrates progressistes, de tels constats ont, dans un premier temps provoqué mon indignation comme ils ont provoqué les foudres de Bruxelles. Le plus inexplicable est que ces gouvernants semblent bénéficier d’un soutien populaire largement supérieur à celui que recueille, par exemple, un homme d’exception comme le président Hollande ! Ma colère se mue alors en stupéfaction ! Comment expliquer que des êtres que l’on peut supposer humains osent apporter le moindre soutien à de si nauséabonds régimes ?
Seulement, passées les premières réactions effarées, vient le temps de la réflexion. Il doit bien exister une explication rationnelle à ces phénomènes apparemment incompréhensibles ! Qu’ont en commun, ces brebis égarées ? Curieusement, ces Allemands, Polonais, Russes, Hongrois, Tchèques et Slovaques ont vécu des décennies durant sous la bienveillante férule du communisme dur. Peut-être en ont-ils conçu une certaine méfiance vis-à-vis de la variante rampante de cette merveilleuse idéologie qui s’est progressivement installée ces dernières décennies en Occident ?
Il ne faudrait pas oublier que le merveilleux système idéologique qui

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer