Les États-Unis revivent la même situation qu’en 1995 : la Maison-Blanche tente de réduire les dépenses militaires, tandis que le Congrès impose leur augmentation. Jadis, le pacifiste, c’était Bill Clinton et les bellicistes étaient les Républicains ainsi que quelques Démocrates. Aujourd’hui les fronts sont renversés : le pacifiste, c’est Donald Trump et les fauteurs de guerre sont les Démocrates soutenus par quelques Républicains.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire