Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Les socialistes sont les militants de l’anti-France, tout ce qui se rapporte pour eux à la patrie, notre histoire, nos héros, nos rois, nos empereurs, nos rites doivent être oubliés dans l’esprit de nos compatriotes.
Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pays où l’autochtone pour ne subir ni brimades ni humiliations se doit de s’assimiler à l’autre. Son identité et son éducation française sont bannies car haïes par la horde de primo-arrivants déchainés venant des contrés où l’obscurantisme est érigé en culture d’Etat.
Nos pouvoirs publics complices laissent faire, pire ils accentuent ce sentiment. Et plutôt que de se taire, nos pouvoirs publics ont l’outrecuidance de culpabiliser l’indigène français. Ce dernier est ainsi coupable de racisme, d’antisémitisme, d’islamophobie, de sexisme et de l’ensemble des maux que notre société moderne définit comme lutte prioritaire. Il doit donc payer pour tous ces crimes qu’il n’a pourtant même commis.
Et chaque soir, nos socialistes en rajoutent une petite couche, ainsi le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale M. Bruno Leroux, un très proche de François Hollande déclare ce mardi soir « Je n’emploie jamais cette expression »
« Je récuse, tout comme François Hollande, cette expression de Français de souche, qui a été utilisée là pour montrer qu’il y a aujourd’hui, dans notre pays, un vocabulaire autour de cette expression. Je ne partage pas cette expression difficile à définir d’ailleurs », a martelé le nouveau ministre de l’intérieur. « Il n’y a que des Français. Point. »
« Personnellement, « je bloque systématique sur mes comptes sur les réseaux sociaux, toutes les personnes qui utilisent cette expression », a précisé, un peu confus Bruno Le Roux. « Je ne partage pas cette expression, mais il peut m’arriver aussi de l’utiliser pour la combattre ».
Pour Bruno Leroux il faut nier qu’il y ait des français enracinés dans ce pays depuis des siècles. On veut leur enlever leur identité française et mettre au même niveau des gens arrivés hier dans ce pays alors qu’il n’ont accepté ni la langue, ni la culture, ni

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer