Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Emmanuel Macron multiplie les maladresses de langage qui renforcent cette impression de mépris qu’on lui prête vis-à-vis des Français « ordinaires » !
Après les illettrées de l’usine Gad, ce fut les alcooliques du Nord !
Puis Macron conseilla aux jeunes de banlieue de travailler pour s’acheter un costume !
Et les opposants à la réforme du travail furent qualifiés, depuis Athènes, de fainéants, de cyniques et d’extrêmes !
Mais c’est sur le fond et la forme, que Nicolas Dupond-Aignan a attaqué le président dans les pages de Valeurs actuelles. Voici son billet :
Les Français ne détestent pas les réformes, si celles-ci sont justes ou utiles
Emmanuel Macron s’étant baladé tout l’été se trouva fort dépourvu quand la rentrée fut venue … De la fable à la réalité, il n’y a hélas souvent que quelques petits pas. Je suis stupéfait de voir à quel point les réalités politiques et économiques de notre pays mais aussi les rapports de force diplomatiques ont déjà submergé les mensonges de campagne ainsi que les illusions mises en scène par le président et le gouvernement. Les Français commencent à découvrir le vrai visage de ce pouvoir. Beaucoup de communication pour un président et un gouvernement qui, en fait, naviguent à vue. Le bricolage de la fiscalité et des charges sociales donne l’illusion de l’action mais ne traite pas les causes des maux du pays!

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer