Les États-Unis ont édicté des sanctions à l’encontre de PDVSA, la compagnie nationale vénézuélienne. Selon le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, le « régime de Maduro » s’en servait pour « pour contrôler, manipuler et voler le peuple vénézuélien ». Par « manipuler le peuple », il faut comprendre que la République bolivarienne redistribuait les bénéfices de PDVSA aux pauvres du pays. Il est désormais interdit aux sociétés US de payer le pétrole vénézuélien aux autorités constitutionnelles. Elles doivent s’en (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire