Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Emmanuel Macron a dupé ses supporters pour arriver au sommet, et son mouvement En Marche ! ne répondra pas aux attentes, ont fustigé les membres de son propre parti.
Le verdict accablant arrive comme un coup de canon au président français dont la popularité chute lourdement après les résultats du sondage révélant que sa cote de confiance est en forte baisse après seulement 100 jours.
Le président Macron a promis de réformer les lois du travail en cas de victoire électorale, alors qu’il veut lancer la revitalisation de l’économie française.
Mais les membres du parti En Marche ! ont déclaré que c’était une « énorme escroquerie » et ont affirmé que les gens ont même été payés pour participer à des manifestations de soutien au président Macron.
Tiphaine Beaulieu, un professeur de français qui a rejoint le parti cette année, a déclaré :
« Aux yeux des militants et des élus qui les soutiennent, En Marche commence à ressembler à une mascarade, une énorme escroquerie basée sur des valeurs louables qui ne servent qu’à des fins de marketing ».
Elle a déclaré au site d’information politique Politico.co.uk que les supporters ont été dupés par une « start-up de la culture ».
La lune de miel du président français est déjà terminée, alors que son administration centriste tente de corriger une série de grosses gaffes, et de gérer les obstacles majeurs qui ont endommagé sa réputation et ont mis en doute sa crédibilité.
Avertissant le très jeune président – il a seulement 39 ans et peu d’expérience – des temps difficiles à venir, Mme Beaulieu a ajouté : « Beaucoup d’élus locaux ne veulent pas travailler avec En Marche pour les élections sénatoriales et municipales ».
Devant sa superbe victoire électorale, Mme Beaulieu a affirmé que le mouvement de Macron avait abandonné les processus démocratiques et désigné les candidats, supprimé les comités internes, sans avertissement, et éliminé les membres rebelles en désactivant leurs comptes.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer