D’après des simulations réalisées par l’observatoire des emplois de la famille, seules les familles monoparentales vont tirer leur épingle du jeu des réformes de la prestation d’accueil du jeune enfant et du complément du mode de garde dans le projet de budget de la Sécu pour 2018.

Durant la campagne, Emmanuel Macron avait promis de ne pas toucher aux prestations familiales… Histoire de rompre avec les plans d’économies successifs sur la politique familiale  du quinquennat Hollande, qui a abaissé par deux fois le quotient familial  et moduler les allocations familiales  en fonction des revenus.Et ce d’autant que le contexte démographique marque une baisse inquiétante des naissances depuis 2014 et que, d’un point de vue financier, la branche famille de la Sécu a renoué cette année avec les excédents.Tant s’en faut! Le projet de loi de financement de la sécurité sociale, qui sera voté mardi prochain à l’Assemblée, poursuit dans la même lignée avec deux mesures: d’une part la hausse du complément du mode de garde (CMG) pour les familles monoparentales, et de l’autre la baisse du montant et des plafonds de ressources de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), destinée aux parents d’enfants de moins de trois ans. Entre ces différentes mesures, difficile de s’y retrouver! «Annoncer une micro-mesure pour les familles monoparentales pour minimiser une nouvelle réduction de la politique familiale, beaucoup plus massive, qui pèsera sur les familles avec jeunes enfants, y compris les plus modestes et les plus fragiles, est scandaleux», s’indigne l’Union nationale des associations familiales (Unaf). Au final, qui sont les perdants et les gagnants de la réforme?    Sous condition de ressources, 20% des familles ne touchent déjà pas l’allocation de base de la Paje. Avec la réforme, près de 10% supplémentaires en perdront le bénéfice. C’est donc près d’un tiers des familles ayant un enfant de moins de 3 ans qui seront exclues de ce dispositif. Pour ceux qui continueront à être éligibles, les montants d’allocations vont diminuer. Dans le même temps le gouvernement annonce une hausse du complément du mode de garde pour les familles monoparentales, qui leur permettra d’être mieux

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France