À la demande du gouvernement US, les Comores viennent d’annuler 155 passeports. La plupart d’entre eux avait été attribuée à des personnalités iraniennes qui les utilisaient pour contourner l’embargo états-unien contre leur pays. Selon Reuters [1], ce système avait été mis en place à l’époque du président Mahmoud Ahmadinejad, qui s’était lui-même rendu aux Comores. La France serait concernée par cette affaire, car elle reçoit un grand nombre de Comoriens, ainsi que le Belgique dont une société privée édite (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire