Le ton monte entre la Turquie et les États-Unis, après les tentatives d’assassinat du président Recep Tayyip Erdoğan, dont celle ayant conduit à la tentative de coup d’État de juillet 2016. La Turquie détient un pasteur évangélique US, Andrew Brunson, établi depuis 23 ans sur son sol. Elle l’accuse de collusion avec le PKK (Kurdes) et le FETÖ (Fethullah Gülen). En réalité, le président Erdoğan a plusieurs fois évoqué l’offre faite à Washington : « Un pasteur contre un pasteur », c’est-à-dire la libération du (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire