Le directeur du laboratoire militaire des Sciences et technologies de Porton Down, Gary Aitkenhead, a déclaré en son nom et au nom de ses collègues, le 3 avril 2018 sur Sky News, que ses services ont identifié la substance ayant atteint les Skripal comme provenant du programme Novichok, mais pas son origine. « Nous avons été en mesure d’identifier cette substance en tant que Novichok et d’établir qu’il s’agissait d’un agent innervant de qualité militaire (…) Nous n’en avons pas établi la source exacte, (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire