La presse occidentale présente Daesh comme une organisation raciste qui combattrait les kurdes parce qu’ils sont kurdes. C’est absolument faux : il existe des unités kurdes au sein de Daesh. Abu al-Hadi al-Iraqi fut le responsable kurde au sein d’Al-Qaïda. Il dirigea le « camp kurde » de l’organisation en Afghanistan, durant l’Opération Cyclone de la CIA contre les Soviétiques. Après l’invasion états-unienne, il dirigea l’Ashara guest house de Kaboul, en qualité de numéro 3 d’Al-Qaïda. Il est (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire