Partager sur Facebook
Twitter
Google +

À la radio, le sondage tourne en boucle ! L’équipe macronienne ferait 23 % aux Européennes ! Tout le beau monde médiatique semble s’étonner, mais ne se pose pas de questions ! Pourquoi cette montée en flèche dans les sondages ?
Première hypothèse : on se souvient du livre de Philippe de Villiers « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu » ! Un essai paru en 2015 chez Albin Michel. Il parlait de ce fameux sondage qui avait vu sa liste aux Européennes passer de 2 % à 10 % du fait d’un petit coup de pouce financier, une brindille, l’achat d’une partie du Capital de TF1 par Jimmy Goldsmith qui était son deuxième de liste !

La deuxième hypothèse : 23 % du corps électoral est masochiste ! C’est-à-dire qu’environ 9 millions de Français représentant environ les 40 millions d’électeurs inscrits, adorent Emmanuel Macron et son martinet fiscal, son fouet européen, et se faire marcher dessus par les talons hauts de Marlène et de Brigitte, ou se faire botter le cul par Castaner !

La troisième hypothèse : les Gilets jaunes sont des branquignoles, des amuseurs de ronds-points, des gentils imbéciles, et qu’au fond, sucer des cailloux à la sauce gravier leur va bien puisque qu’il adore Emmanuel Macron et qu’ils en redemandent !
La quatrième hypothèse : voir des types se faire défoncer l’œil, briser la mâchoire, frapper aux visages, briser les côtes, se faire envoyer à l’hôpital et que le lendemain, les journalistes affirment que décidément, les manifestants emmerdent tout le monde, cassent les ventes dans les magasins, brisent la consommation, que Noël est foutu, Jour de l’an avec, et que la police est victime de la violence des manifestants plaît bien aux Français ! Macron aurait une réponse gaulliste, disent certains journalistes et autres sociologues et experts !

Bravo Castaner, tape dessus ces salauds, honte à ces ordures de manifestants, ces assoiffés de pinard, ces moins-que-rien, ces mal lavés, ces illettrés !
Bravo Macron, dis-lui à cette plèbe qui est le patron ! À ces mal torchés qui ont déjà de la chance d’avoir le RSA, le Smic, et même d’être reçus dans des hôpitaux, voire des maternités pour celles qui ont

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer