Les États-Unis ont reformé le Quadrilateral Security Dialogue (QSD), dit les « Quads », un groupe anti-chinois composé avec le Japon, l’Australie et l’Inde de 2007 à 2010. C’est Canberra qui, après un changement de gouvernement, avait fait échouer cette stratégie. L’administration Trump prépare un contre-projet à l’initiative chinoise de création de nouvelles voies de communication sur le modèle de l’antique route de la soie. En 2009, le Parti communiste chinois avait choisi le général Xi Jinping pour (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire