Observez l’homme portant la kalachnikov et celui avec une capuche. Comment discerner un « rebelle modéré » (sic) de la Ghouta d’un habitant ? Il suffit de comparer la bonne santé et les vêtements des premiers avec l’amaigrissement et les loques des seconds. L’Armée arabe syrienne vient de découvrir des stocks de nourriture et un hôpital très bien équipé à Irbine. Pourtant, l’Onu et les ONG humanitaires assuraient que le « régime » affamait la population et la privait de soins. Un immense réseau de tunnels (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire