Cette historique du Front national a à son tour été exclue du Rassemblement national en raison de son soutien à Nicolas Dupont-Aignan. Elle rejoint le groupe eurosceptique de Nigel Farage, l’EFDD.

Cette fois-ci c’est pour de bon. Selon nos informations, l’eurodéputée Sylvie Goddyn a été exclue du Rassemblement national. Quittant le groupe du parti à la flamme au parlement européen, l’ENL, l’élue vient d’être acceptée – via une procédure écrite d’urgence – dans le groupe eurosceptique de Nigel Farage, l’EFDD. Ce même groupe où nombre de démissionnaires du RN ont déjà trouvé refuge, tels que Florian Philippot, Mireille d’Ornano, Bernard Monot ou encore Aymeric Chauprade. » LIRE AUSSI – Nicolas Dupont-Aignan cherche à capter les déçus de Marine Le Pen Pour l’entourage de Marine Le Pen, Sylvie Goddyn, historique de l’ancien Front national, a mis un pied hors du parti en cosignant, avec l’eurodéputé Philippe Loiseau le 2 octobre dernier, une lettre de soutien à Nicolas Dupont-Aignan dans le cadre des Européennes. Dans ce courrier, les deux élus européens assuraient au patron de Debout la France: «Nous considérons que vous êtes le plus crédible et le plus légitime à conduire cette grande liste d’union. Elle créera une véritable dynamique politique qui seule pourra faire triompher nos idées au mois de mai prochain.» Conférence de presse avec Dupont-Aignan mardi À la suite d’une sérieuse remontée de bretelles de la part de Marine Le Pen elle-même, Philippe Loiseau avait préféré revenir sur ses propos dans un communiqué où il assurait son parti, comme la future liste RN aux européennes, son soutien sans faille. Un rétropédalage dans les règles, auquel Sylvie Goddyn avait refusé de se soumettre, ce qui a conduit à son exclusion du parti jeudi soir. «C’est dur. Mon intiative se voulait pour une union avec Nicolas Dupont-Aignan. J’ai voulu ouvrir un débat mais apparement le débat est (…) Lire la suite sur Figaro.fr

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France