Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Quand on pense que Mme de Sarnez faisait partis de la meute qui s’attaquait à François Fillon sur ses questions relatives à ses emplois familiaux. Alors entendons-nous bien je ne vais pas être ici avocat de l’ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy, il en est je pense assez bien pourvu. Seulement il est assez cocasse que des personnalités politiques pratiquant l’embauche familiale se laissent aller à la vindicte sur ces questions.
Je pensais naïvement et peut-être cela vire à l’imbécilité, mais j’imaginais que lorsqu’on était soi-même mouillé par les affaires et bien on qu’on avait un minimum de tenu, qu’on rasait les murs, qu’on essayait de pas trop se faire voir.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer