L’armée arabe syrienne, appuyée par l’aviation russe, poursuit sa libération du Sud de la Syrie de Daesh et d’Al-Qaïda, en application du paragraphe 5 du memorandum sur les zones de désescalade . Selon les Nations unies, près du tiers de la population de la région concernée aurait fuit les combats et se serait massée aux frontières jordanienne et israélienne qui restent toutes deux closes, mais laissent passer de l’aide humanitaire. Les forces armées US et Israël laissent entendre qu’un accord serait (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire