Selon Foreign Policy , Israël aurait payé, depuis 2013, plusieurs milliers de combattants durant la guerre contre la Syrie, au tarif de 75 dollars par mois. L’État hébreu aurait également fourni des armes par trois points de passage le long de la ligne de démarcation à partir d’août 2014. Cette aide militaire s’est doublée d’une aide humanitaire. Cependant, Israël aurait cessé son soutien, en juillet 2018, à la suite d’un accord avec la Russie stipulant le retrait des troupes iraniennes à 50 miles (80 km) (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire